Actualités

Pour Vivre le carême.

Télécharger le programme :

Vivre le carême
Vivre le carême 2019 version à imprimer.[...]
Document Adobe Acrobat [1.3 MB]

Pèlerinage à Paris

Dans le cadre du camp service organisé pour les jeunes lycéens de notre secteur, nous vivrons deux jours de pèleri-nage à Paris. Avec le but de participer à la nuit d’adoration au sacré coeur de Montmartre. Nous souhaitons ouvrir cette expérience aux adultes de nos paroisses qui souhaitent partager du temps avec les jeunes et vivre cette expé-rience inoubliable à Paris ! N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus de renseignements (06.525.526.02— Vic-tor Leroux) Lors de notre nuit à Paris nous serons accueillis chez les Soeurs du Sacré Coeur de Montmartre. Nous serons logés en box individuel ou en dortoir et selon les disponibilités en chambres simples ou doubles.
Pour le transport : Voyage en train à partir de la gare de Flers. Horaires à confirmer Départ : jeudi 21 février (le matin) Retour vendredi 22 février 2019 vers 22h00 Tarif : 70 € - chèque à l’ordre de l’aumônerie
Télécharger la fiche d'inscription

Download
Nouveau téléchargement de fichier

Accueillir l'icône pèlerine du 9 janvier au 9 février 2019

Chers amis,
Vous vous préparez à accueillir chez vous, dans votre famille ou dans votre communauté d’Eglise, l’icône pèlerine du Bon Pasteur. Vous la recevrez non pas seulement comme une belle image, mais comme une invitation quotidienne à entrer dans la prière en portant au Christ le désir de l’Eglise que fleurisse en elle et pour le monde la richesse des vocations.
Tous les baptisés sont appelés par le Christ à vivre en disciples-missionnaires. Certains en témoignent dans une vie d’homme et femme mariés, de consacré, de religieux ou religieuse apostolique, contemplatif ou missionnaire, de prêtre ou de diacre.
Peut-être avez-vous l’impression que ces appels s’étiolent dans notre temps. J’ai la conviction pourtant que Dieu ne cesse d’appeler, y compris chez nous. Ce qui nous manque plutôt c’est la capacité à pouvoir répondre à son appel parce que nos oreilles ne sont pas assez fines, parce que l’environnement est trop peu porteur, parce que la question de l’engagement à vie est devenue parfois taboue, alors qu’il n’y a rien de plus normal, et de plus chrétien, que de s’interroger sur sa vocation.
En priant devant cette belle icône, vous vous tournerez vers le Dieu de l’appel. Vous lui demanderez d’envoyer dans les coeurs son Esprit Saint afin que tout homme devienne capable de lui répondre. Vous prierez les uns pour les autres en demandant au Seigneur la lumière pour que vous deveniez des témoins de son appel et que vous souteniez les frères et soeurs sur le chemin du discernement dans l’amitié et la prière. Je remercie le service de l’Evangélisation des jeunes et des vocations d’offrir à notre diocèse une telle expérience. Par elle, c’est toute notre Eglise de Coutances et Avranches qui maintient vivante la flamme de la prière pour les vocations si précieuses en notre temps.
+ Laurent Le Boulc’h Evêque de Coutances et Avranches

 

Prière permanente pour les vocations

 

Prier un jour par an pour les vocations, c’est bien ! Mais prier chaque jour, c’est mieux !

Des convictions :

  • Les vocations, c'est l'affaire de tous !
  • Les familles et les communautés priantes sont le terreau des vocations.
  • Jésus appelle des disciples missionnaires.
  • La moisson est abondante dans notre diocèse aujourd'hui.

Une démarche 

Susciter dans notre diocèse un élan renouvelé de prière pour les vocations, soutenir la prière de tous ceux qui portent déjà cette intention.

Un moyen : l'icône pèlerine

Grâce à cette icône qui tournera dans le diocèse, chaque jour, une ou plusieurs personnes pourra prier devant elle à l'intention des vocations.

L’icône pèlerine est une œuvre d'art en triptyque spécialement commandée pour notre diocèse. Elle représente le Christ Bon Pasteur accompagné de saints « de chez nous » : saint Jean Eudes pour la vocation au sacerdoce, sainte Thérèse de Lisieux pour la vocation religieuse, saints Louis et Zélie Martin pour la vie conjugale. Nous y avons ajouté saint Laud et saint Aubert, saints patrons de notre diocèse.

L'icône a été bénie par Mgr Le Boulc'h en juin dernier. Elle a ensuite circulé dans les communautés religieuses du diocèse.  Nous l’accueillerons dans notre doyenné à partir du 9 janvier et jusqu’au 9 février, elle visitera nos familles, paroisses, aumôneries, établissements, groupes et mouvements. En l'accueillant, nous prierons pour que naissent dans notre Église diocésaine les vocations dont elle a besoin pour l'annonce de l'Évangile. Ainsi notre diocèse sera en prière permanente pour les vocations.

 

Veillée de prière et nuit d’adoration

Une veillée de prière suivie d’une nuit d’adoration seront organisées
à la maison saint Joseph de Mortain le samedi 26 janvier à partir de 20h30.

Accueillir l’icône pèlerine

Nous invitons les chrétiens à se mobiliser et à organiser des temps de prière autour de l’icône pèlerine.
Si vous souhaitez recevoir l’icône pèlerine chez vous, merci d’appeler la pastorale des jeunes au 06.525.526.02
ou par mail à aepmortain@gmail.com

 

Eh oui, c’est Noël !

Un billet spirituel de temps à autre sur le site du Pôle Spirituel et Missionnaire, pourquoi pas !

La formule semble alléchante. Un billet spirituel, ce sont quelques mots glanés, par-ci, par-là afin d’alimenter la prière autour d’un événement ecclésial.

Nous sommes dans la période de Noël, n’est-ce pas ! Ce temps est séduisant. Il offre de laisser libre cours aux mots de Paix, Bonheur, Espérance, Confiance, etc. des mots pour nourrir le vocabulaire religieux. Des mots qui prennent tout leur sens en cette Nuit bénie de Noël. Comme de pauvres bergers, venons adorer le Sauveur du monde, laissons-nous convertir par l’avènement divin. D’autres l’ont vécu avant nous. Je pense à Sainte Thérèse de Lisieux, Paul  Claudel. Un Bienheureux peu connu du grand public a vécu au cours de la nuit de Noël 1856 une expérience spirituelle forte. Elle a réorienté son ministère de prêtre, je veux parler du Père Antoine Chevrier, fondateur de l’œuvre des prêtres du Prado. En prière près de la crèche, ce prêtre du quartier de la Guillotière à Lyon médite et découvre l’essentiel : « C’est à Saint-André qu’est né le Prado. C’est en méditant la nuit de Noël sur la pauvreté de Notre Seigneur et son abaissement parmi les hommes que j’ai résolu de tout quitter et de vivre le plus pauvrement possible. C’est le mystère de l’Incarnation qui m’a converti »

Noël est une grâce de conversion, et non seulement le vingt-cinq décembre mais chaque jour de notre vie. A chaque instant, soyons attentif au Dieu Amour. Il entre en conversation avec nous. Il nous invite à le suivre.

Le Pôle Spirituel et Missionnaire rassemble chaque lundi soir à Mortain en la Chapelle de la Maison Saint Joseph quelques vingt-cinq personnes pour la messe de 18h30. Et voici que jaillit une proposition. Pourquoi pas à l’issue de cette messe se réunir, une fois par mois, autour d’un repas partagé et ensuite découvrir une « figure » spirituelle de l’Eglise.

Proposition reçue cinq sur cinq. Alors rendez-vous pour celles et ceux qui le souhaitent le lundi 07 janvier 2019. Nous découvrirons quelques aspects de la figure spirituelle du Père Antoine Chevrier précédemment évoqué.                Père Pascal PIEN

Le diocèse invite à la prière et au jeune

07 décembre : jour de jeûne et de prière :
- En réponse à l’appel du pape François dans la lettre au peuple de Dieu, suite aux
scandales des abus sexuels, notre évêque écrivait :
« Le vendredi 07 décembre 2018, au commencement de l’Avent, des temps de prières
et de jeûne seront proposés dans le diocèse. Nous nous rassemblerons pour confier
au Seigneur toutes les victimes en souffrance , prier pour la conversion des pécheurs
et demander à l’Esprit Saint afin que l’itinéraire diocésain des disciples-missionnaires
renouvelle en notre Église le témoignage du service et de la communion entre tous les
baptisés, quelles que soient leurs vocations, la joie du discernement synodal et l’attention fraternelle aux plus petits.
- C’est ainsi qu’un temps de prière aura lieu à la maison St Joseph le vendredi 07 décembre 2018 de 18h à 19h. Il comprendra un temps d’adoration du Saint sacrement accompagné de la prière des vêpres et intentions de prière.

Conférence du Père Samer Nassif

à la Maison Saint-Joseph de Mortain

Lundi 26 novembre 2018 s’est tenue la conférence de ce prêtre libanais catholique de rite maronite revenu dans la Manche pour évoquer le sort des Chrétiens d’Orient, notamment en Syrie et en Irak. Cette intervention était programmée par l’équipe diocésaine de l’AED (Aide à l’Eglise en Détresse) qui avait prévu également des rencontres avec les collégiens et lycéens dans les établissements d’enseignement catholique à Sourdeval, Mortain, Barenton et St Hilaire du H.

Plus de 80 personnes se sont retrouvées à la Maison St Joseph pour un enseignement très riche et… une émotion intense. Le témoignage du Père Nassif est né de souffrances car il a vécu la guerre du Liban. Il  a redonné des éléments essentiels pour mieux comprendre la situation en Orient :

  • Notre foi chrétienne est d’abord une foi « orientale ». De l’Egypte à la Syrie, le Proche-Orient est la terre de Jésus. (Le 1er roi chrétien était d’Ephèse donc… Syrien et arabe ! Le 1er peuple chrétien est apparu au 4è s : ce sont les Arméniens !) Ce sont les Chrétiens d’Orient qui se sont ouverts à l’Occident ! Le Père a dit sa fierté d’appartenir au rite maronite qui est l’expression d’une église catholique, ouverte et arabophone !... nécessité absolue si on veut dialoguer avec les communautés locales aux cultures si diverses !
  • Par ailleurs, il a souligné le rôle majeur des Chrétiens en Orient qui ont toujours été source de progrès, soucieux d’enseigner, de soigner, de favoriser toutes les formes d’expression artistique. Ce faisant, les Chrétiens ont tissé un lien social précieux. C’est pourquoi si la guerre et le terrorisme les forcent à l’exil, alors la situation en Orient est inquiétante !
  • Pour autant Samer Nassif veut rester confiant dans l’avenir : il puise son Espérance dans le témoignage laissé par les martyrs chrétiens si nombreux sur ces terres. Il martèle la nécessité du message chrétien fondé sur la liberté intérieure et la capacité à pardonner… il croit à l’évolution du système musulman qui se réformera nécessairement. Il est lucide : de même que l’Europe a dû surmonter tant d’épreuves pour avancer vers une coexistence pacifique, de même, avec le temps la paix règnera un jour en Orient. Avec lui nous portons cette Espérance dans la prière.

L’AED soutient les Chrétiens partout où ils sont persécutés ou menacés. Elle compte sur la générosité de ses donateurs pour mettre en œuvre d’importants programmes de reconstruction de maisons et d’églises et ainsi favoriser le retour des familles chrétiennes dans leurs villages.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© copyright 2017 Pôle Spirituel et Missionnaire du Mortainais. Tous droits réservés.