La maison Saint Joseph

Les lundis à Saint Joseph

Le Pôle Spirituel et Missionnaire rassemble chaque lundi soir à Mortain en la Chapelle de la Maison Saint Joseph quelques vingt-cinq personnes pour la messe de 18h30. Et voici que jaillit une proposition. Pourquoi pas à l’issue de cette messe se réunir, une fois par mois, autour d’un repas partagé (chacun apporte un plat à partager ) et ensuite découvrir une « figure » spirituelle de l’Eglise.

Proposition reçue cinq sur cinq. Alors rendez-vous pour celles et ceux qui le souhaitent le lundi 07 janvier 2019. Nous découvrirons quelques aspects de la figure spirituelle du Père Antoine Chevrier.   

 

Conférence du Père Samer Nassif

à la Maison Saint-Joseph de Mortain

Lundi 26 novembre  2018 s’est tenue la conférence de ce prêtre libanais catholique de rite maronite revenu dans la Manche pour évoquer le sort des Chrétiens d’Orient, notamment en Syrie et en Irak. Cette intervention était programmée par l’équipe diocésaine de l’AED (Aide à l’Eglise en Détresse) qui avait prévu également des rencontres avec les collégiens et lycéens dans les établissements d’enseignement catholique à Sourdeval, Mortain, Barenton et St Hilaire du H.

Plus de 80 personnes se sont retrouvées à la Maison St Joseph pour un enseignement très riche et… une émotion intense. Le témoignage du Père Nassif est né de souffrances car il a vécu la guerre du Liban. Il  a redonné des éléments essentiels pour mieux comprendre la situation en Orient :

  • Notre foi chrétienne est d’abord une foi « orientale ». De l’Egypte à la Syrie, le Proche-Orient est la terre de Jésus. (Le 1er roi chrétien était d’Ephèse donc… Syrien et arabe ! Le 1er peuple chrétien est apparu au 4è s : ce sont les Arméniens !) Ce sont les Chrétiens d’Orient qui se sont ouverts à l’Occident ! Le Père a dit sa fierté d’appartenir au rite maronite qui est l’expression d’une église catholique, ouverte et arabophone !... nécessité absolue si on veut dialoguer avec les communautés locales aux cultures si diverses !
  • Par ailleurs, il a souligné le rôle majeur des Chrétiens en Orient qui ont toujours été source de progrès, soucieux d’enseigner, de soigner, de favoriser toutes les formes d’expression artistique. Ce faisant, les Chrétiens ont tissé un lien social précieux. C’est pourquoi si la guerre et le terrorisme les forcent à l’exil, alors la situation en Orient est inquiétante !
  • Pour autant Samer Nassif veut rester confiant dans l’avenir : il puise son Espérance dans le témoignage laissé par les martyrs chrétiens si nombreux sur ces terres. Il martèle la nécessité du message chrétien fondé sur la liberté intérieure et la capacité à pardonner… il croit à l’évolution du système musulman qui se réformera nécessairement. Il est lucide : de même que l’Europe a dû surmonter tant d’épreuves pour avancer vers une coexistence pacifique, de même, avec le temps la paix règnera un jour en Orient. Avec lui nous portons cette Espérance dans la prière.

L’AED soutient les Chrétiens partout où ils sont persécutés ou menacés. Elle compte sur la générosité de ses donateurs pour mettre en œuvre d’importants programmes de reconstruction de maisons et d’églises et ainsi favoriser le retour des familles chrétiennes dans leurs villages.

Conférence « Chrétiens d’orient : un pont entre les différentes communautés »


le lundi 26 novembre à 20h30 à la maison saint Joseph de Mortain

 

Le 26 et 27 novembre 2018, le pôle spirituel et missionnaire du Mortainais accueillera un invité exceptionnel : le Père Samer Nassif, témoin des épreuves et des espoirs des chrétiens au Moyen Orient.  Prêtre catholique libanais de rite maronite, il vient témoigner des graves épreuves que vivent les chrétiens de Syrie et d’Irak. Né en 1967 dans les montagnes du Chouf, au sud-est de Beyrouth, ayant été lui-même plongé dans la guerre libanaise (1975 – 1990), le Père Samer Nassif est ordonné prêtre en 1993. Jusqu’en 1999, il exerce des fonctions pastorales dans le diocèse de Saïda, puis est envoyé en France par son évêque pour poursuivre des études à l’Institut catholique de Paris. Il est titulaire d’une maîtrise de théologie en Dialogue interreligieux. Depuis 2003, il est prédicateur et conférencier pour l’Aide à l’Eglise en Détresse (A.E.D.).

Rendez-vous à ne pas manquer avec le Père Samer Nassif :

  • Date et heure : Lundi 26 novembre à 20h30
  • Lieu : Maison Saint Joseph  16 rue de la 30e D.A Mortain

Le Liban a une expérience impressionnante de l’accueil des réfugiés. Ce pays de six millions d’habitants, à peine plus étendu que le département de la Gironde, accueille, depuis 1948, des réfugiés palestiniens, actuellement 469 000 selon l’ONU, et un million et demi de syriens depuis 2011.

En Irak, depuis le départ des Islamistes de Daesh, les chrétiens réfugiés au Kurdistan espèrent retourner dans leurs maisons de la plaine de Ninive. En décembre 2017, 13 088 maisons étaient détruites ou gravement endommagées. Il faut réunir 2 000 € pour rendre une maison habitable, en réparant douche, réservoir d’eau, sanitaires, portes.

AED – France a collecté 125 000 €, permettant de réparer une soixantaine de maisons. L’église chaldéenne Saint Georges à Teleskuf a été restaurée grâce à l’AED (100 000 €).

A l’issue de la conférence, une quête permettra d’aider les réfugiés chrétiens d’Irak et de Syrie. Toute offrande sera reçue avec reconnaissance. Les participants pourront acquérir le livre de Marc Fromager, directeur de l’AED en France : « Guerres, pétrole et radicalisme : les Chrétiens d’Orient pris en étau. »

A la fin de la soirée, le Père Samer Nassif sera heureux de réciter pour vous le Notre Père en araméen, langue du Christ, et de chanter en arabe un hymne marial bien connu : l'Ave Maria de Lourdes.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© copyright 2017 Pôle Spirituel et Missionnaire du Mortainais. Tous droits réservés.