Funérailles

Célébration religieuse pour une sépulture

 

Lors d'un décès, la famille doit prendre contact avec la société des Pompes Funèbres.

Celle-ci contacte le prêtre qui essaye de trouver un jour, une heure ou il pourra être libre.

Les Pompes Funèbres appellent, dans le village concerné par la sépulture, une personne faisant partie de la préparation des funérailles. Cette équipe rencontre les familles et, suivant un schéma établi, organise la cérémonie.

Elle transmet ce ''programme'' au prêtre officiant ou au laïc qui conduira les funérailles.

En l'absence du prêtre ou son indisponibilité, les funérailles sont assurées par une équipe qui a reçu une formation spéciale.

 

La célébration des funérailles

Réponses aux questions

- Pourquoi des laïcs ont-ils accepté de conduire des célébrations de funérailles ?

Ils ont accepté à la demande de leur curé. L’Église appelle, au nom de leur baptême, ces femmes et ces hommes à guider la prière des funérailles pour aider les prêtres dans cette mission. Actuellement, une vingtaine de paroisses ont déjà confié cette mission à une ou plusieurs personnes… ou elles envisagent de le faire rapidement.

Dans la paroisse Saint Evroult de Mortain trois femmes ont répondu oui à cet appel, elles ont reçu officiellement leur lettre de mission de l’Evêque, le 16 septembre2007, pour une durée limitée (3 ans renouvelables). Elles assumeront cette mission dans l’Eglise bénévolement.    

- Quelle formation ont-elles suivi ?

Elles ont participé à quatre journées de formation par an pendant trois ans. Et tous les ans elles auront une formation continue.

- Comment vont se dérouler les célébrations conduites par des laïcs ?

Le déroulement de la célébration des funérailles est identique à ce que peuvent faire les prêtres, mais l’officiant laïc ne célèbre pas l’Eucharistie.
La célébration est tout aussi belle et priante. Ces personnes porteront un signe distinctif : le pectoral, bande de tissu avec une croix portée sur les épaules.   

- Pourquoi célébrer des inhumations sans Eucharistie ?

Pour célébrer l’Eucharistie, il faut que le prêtre soit présent, or vous savez tous que les prêtres sont de moins en moins nombreux, les familles doivent comprendre cette situation nouvelle et accepter qu’un laïc conduise la célébration de funérailles de son défunt. Si toutefois dans une famille il y a un prêtre, ou que cette famille a un très bon ami prêtre, celui-ci pourra bien évidemment célébrer les funérailles.    

Par ailleurs certaines familles ne souhaitent pas d’Eucharistie. L’Eglise se doit d’accueillir chacun pour ce moment particulier qu’est la mort d’un être cher; de ce fait il lui faut s’organiser pour répondre à toutes les demandes. L’Église ne juge pas la foi de ceux qui demandent aux paroisses une célébration de funérailles, mais elle accueille chaque famille, quelles que soient ses convictions par rapport à la foi. Parfois il est préférable de faire une célébration sans l’Eucharistie lorsque l’entourage proche du défunt n’est pas pratiquant.      

Lorsqu’un laïc conduira une célébration sans Eucharistie, une messe sera célébrée par le prêtre de la paroisse le dimanche suivant à l’intention du défunt.

- Les personnes chargées de conduire la célébration des funérailles présideront-elles aussi les veillées de prières ?

Non, car dans notre paroisse ces veillées de prières sont animées par les équipes d’accompagnement des familles en deuil et cela continuera. Ces veillées sont organisées à la demande des familles, elles ne sont pas systématiques et ne peuvent se faire que si le défunt est resté à son domicile.

- Quel est le rôle des équipes d’accompagnement des familles en deuil ?

Elles rencontrent les familles juste après le décès, il y en a dans chaque commune qui compose notre paroisse. Elles ont un rôle important d’écoute et préparent avec les familles la célébration : choix des lectures, des chants et prières, préparation des interventions (mot d’accueil, geste de la lumière, lectures, prière universelle, …) Ces personnes exercent déjà depuis plusieurs années et ont été formées pour cela. Elles forment une équipe, relisent ensemble leur mission et, tout au long de l'année, elles suivent des formations.

En milieu rural, les membres des communautés locales chrétiennes sont souvent présents aux inhumations. Ils ont un rôle d’accueil dans l’Eglise et assurent le bon déroulement de la célébration en prenant en charge les aspects matériels.

Dans notre paroisse, comme dans la plupart de celles du diocèse, des personnes, souvent membres des équipes d’accompagnement des familles en deuil, prennent en charge la prière et la bénédiction de la tombe au cimetière, s’il y a lieu.

- Une offrande est faite à la paroisse pour les funérailles, que devient cette offrande ?

Dans notre diocèse, il est proposé aux familles de donner 180 €( en 2017) pour celles qui le peuvent, que la célébration des funérailles soit présidée par un prêtre ou conduite par un laïc. Une partie de cette somme est reversée à l’évêché et aux prêtres, le reste est pour la paroisse.

Les messes célébrées à l’intention d’un défunt (17 € en 2017) sont encaissées par la paroisse. La plupart ne sont pas célébrées immédiatement. Elles restent inscrites dans un registre de la paroisse et sont célébrées à la demande des familles et déduites au fur et à mesure. Si la famille n’en demande pas ou ne précise pas où et quand les célébrer, elles ne le seront pas à l’initiative de la paroisse. Quand le dimanche à l’Eucharistie vous entendez plusieurs noms dans les intentions de messe, sachez que le prêtre ne garde pour lui qu’une intention, les autres sont célébrées en semaine ou en dehors de la paroisse par des prêtres retraités ou missionnaires, sous l’intitulé de messe pour un défunt. 

Espérons que cette nouvelle organisation de la célébration des funérailles à l’Église sera peu à peu acceptée par les membres de notre paroisse. Sachez qu’à chaque décès nous mettrons tout en œuvre pour accueillir au mieux les familles et les aider à vivre ce passage vers la vie éternelle.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© copyright 2017 Pôle Spirituel et Missionnaire du Mortainais. Tous droits réservés.